En Silésie, le charbon est toujours un mode de vie

 |  Posted by Shabneeze Oozeear  |  0

À Bruxelles, à Berlin, à Paris, le charbon est vu comme un ennemi, source d'un CO2 accusé de chauffer la planète. Mais en Silésie, c'est un mode de vie auquel il n'est pas question de renoncer. "Dans ma famille, on a tous travaillé dans les mines, mon père, mon grand-père... alors moi aussi je suis mineur", confie Arkadiusz Wojcik, 36 ans, qui travaille dans la mine de charbon de Knurow, dans le sud de la Pologne. "Ici, en Silésie, c'est une tradition." Après une nuit de travail passée à 650 mètres de profondeur, son visage est tout noir. À Knurow, on travaille nuit et jour: les équipes sont réparties en quatre permanences. Les employés de la mine font fi du danger. "Bien sûr qu'on a peur, il y a des accidents, ça fait partie du métier. Mais on n'y pense pas au quotidien quand on descend sous terre", assure Radoslaw Ruminski, 37 ans, à la sortie d'un ascenseur de la mine. Sur les onze derniers mois, 21 mineurs ont trouvé la mort, contre 15 l'année dernière, un "score plutôt bon" par rapport à l'année noire de 2014, où 30 mineurs avaient péri. La rémunération est un argument pour continuer: elle peut grimper jusqu'à 1.600 euros, contre un salaire moyen polonais de 813 euros net.

Source : AFP